Le Palais des Festivals

Une histoire digne d’un scénario de cinéma

Intimement lié au Festival du Film, l’histoire du Palais est riche en rebondissements ! Après une 1ère édition du Festival au casino municipal en 1946, le Palais Croisette, situé en lieu et place de l’actuel JW Marriott, prend le relai et accueille le Festival pendant 33 ans. Ce n’est qu’en 1982 que le Palais des Festivals prend place officiellement dans l’édifice que nous connaissons aujourd’hui.

Fort du succès mondial du Festival mais également de l’émergence du tourisme d’affaires, le Palais connaît plusieurs agrandissements et un véritable lifting est opéré à partir de 2009 pendant plus de 10 ans.Grâce aux dernières rénovations de 2013 et 2014, l’imposant bâtiment est aujourd’hui une réalisation architecturale harmonieuse et parfaitement intégrée dans le paysage cannois. L’histoire du Palais continue de s’écrire jour après jour et immortalise de nombreuses scènes de films cultes ou plus récemment de séries à succès.

Les 5 dates clés

qui ont fait l’histoire du Palais

1939 : une 1ère édition annulée

Le projet du 1er  Festival de Cannes, alors appelé Festival International du film, est programmé en septembre 1939. Les déclarations de guerre, hélas, en décident autrement et l’édition est annulée.

 

1946 : le 1er Festival de Cannes a lieu dans l’ancien casino municipal

La guerre terminée, le projet est repris, le Festival voit enfin le jour et se tient dans l’ancien casino municipal.

 

1949 : un 1er Palais, le Palais Croisette

Le Palais Croisette, est inauguré en lieu et place de l’actuel hôtel JW Marriott. Il accueillera le Festival pendant 33 ans.

 

 

1982 : inauguration du Palais des Festivals

Devant le succès grandissant du Festival et l’émergence du tourisme d’affaires avec notamment les premières éditions du MIPTV, le besoin d’accroître la capacité d’accueil devient inévitable.

Confiés aux architectes Bruet et Bennet, les travaux débutent en 1979 pour s’achever en décembre 1982 par l’inauguration du nouveau Palais des Festivals. 

L’édifice est construit sur l’esplanade Georges Pompidou, à l’extrémité ouest de la Croisette, à proximité du Vieux Port. Le palais devient un lieu incontournable de Cannes.

 

1983 : le 1er Festival International du Film a lieu au Palais des Festivals

Le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes accueille son premier Festival International du Film et devient une référence mondiale dans l’accueil d’événements internationaux 

Un Palais en constante transformation

Agrandi et surtout embelli, rajeuni et épuré, le Palais s’intègre désormais parfaitement dans l’espace urbain cannois.

L’espace Riviera

En 1999, l’espace Riviera est inauguré avec 2 600 m² de surface d’exposition supplémentaire.

 

La Rotonde Lérins

En 2006, la Rotonde Lérins est construite avec sa vue à 360° sur la Croisette et la vieille ville du Suquet Une terrasse de 3 500m² l’entoure et offre un panorama grandiose sur la mer.

 

10 ans de travaux

En 2009, des travaux de modernisation et d’embellissement sont lancés.

10 ans plus tard, le Palais est métamorphosé et présente une architecture contemporaine et épurée.

Le saviez-vous ?

4 000 litres de peintures blanches ont été nécessaires pour repeindre l’ensemble des murs du bâtiment entre 2010 et 2011.

Trois espaces remarquables :

 

Le Grand Auditorium Louis Lumière, salle mythique des cérémonies officielles du Festival fait peau neuve avec des teintes, des matières et un éclairage retravaillés. Les 2 300 fauteuils, spécialement conçus pour cette salle, bénéficient d’un design exclusif pour Cannes. 

 

Le foyer du Grand Auditorium Louis Lumière : volumes agrandis, luminosité exceptionnelle, nouveaux escaliers mécaniques et surtout un escalier à double révolution, d’une grande douceur immaculée, que l’on peut admirer, à travers la verrière, depuis l’extérieur.

 

Le salon Pierre Viot : précédemment nommé Salon Croisette et rebaptisé récemment Salon Pierre Viot, en hommage au directeur du Festival de 1985 à 2000, cet espace de prestige offre une vue imprenable sur la baie de Cannes et la Croisette.

 

Vous voulez visiter le Palais ?

C’est possible en s’inscrivant à l’Office du Tourisme…

 

“Silence ça tourne au Palais des Festivals”

Lieu mythique du cinéma par excellence, le Palais marque aussi l’histoire du cinéma et plus récemment des séries tournées au sein même du bâtiment.

Quelques références :

 

  • En octobre 2016, la série dix pour cent tourne au sein du Palais des Festivals avec Juliette Binoche qui tient alors le rôle de maîtresse de cérémonie pour les besoins du scénario. Une série par ailleurs mise à l’honneur à l’occasion de la clôture de la saison 3 de Canneseries en 2020.
  • Les Gorilles avec Joey Starr, Manu Payet, Alice Belaïd  – Sortie en 2015 
  • Les vacances de Mr Bean, avec Rowan Atkinson, Willem Dafoe et Emma de Caunes  – Sortie en  2007. Cette comédie de Steve Bendelack serait inspirée du film de Jacques Tati, « Les vacances de monsieur Hulot » dont on retrouve d’ailleurs un mur peint à Cannes (lien vers page cinéma / murs peints).
  • Femme Fatale avec Antonio Banderas sortie en 2002. Cette réalisation de Brian De Palma fait parler lors des visites guidées du Palais. La déception peut se lire sur les visages des spectateurs de ce film qui ne retrouvent pas les chutes d’eau majestueuses du film mais … juste des toilettes dans l’enceinte du Palais !
  • La Cité de la Peur avec Chantal Lauby, Alain Chabat, Dominique Farrugia  (les Nuls) – Sortie en 1994. Ce film d’Alain Berbérian et Alain Chabat est devenu culte dès sa sortie. Dans la scène de course poursuite sur la Croisette, la sortie d’Alain Chabat démarre depuis la verrière aujourd’hui agrandie.